Déception pour le Selonsertib dans le traitement du NASH.

Le médicament que Gilead propose pour traiter le NASH, Selonsertib, a déçu encore une fois dans un essai clinique de phase 3.

Cette nouvelle survient alors que le Selonsertib avait déjà échoué lors d’une autre étude de phase 3 portant sur environ 900 patients atteints de cirrhose liée à la NASH, ou fibrose au stade 4. Bien que la dose la plus élevée avait obtenu une amélioration légèrement supérieure au placebo (14% contre 13%), elle n’avait pas surperformé statistiquement par rapport au placebo. La dose inférieure, elle, avait fait pire que le placebo!

Etude actuelle

Cette fois-ci, deux dosages différents du médicament ont eu un effet pire que le placebo sur la réduction des cicatrices chez les patients atteints de stéatose hépatique non alcoolique (NASH).

L’étude de phase 3 STELLAR-3 a inclus plus de 800 patients atteints de fibrose de pontage liée à la NASH - ainsi nommée parce que la fibrose «ponte» les lobules du foie et les veines centrales du foie. Les patients avaient été randomisés pour recevoir soit le Selonsertib (avec deux dosages possibles) ou le placebo (un inhibiteur de l'ASK1), une fois par jour. Après 48 semaines, les investigateurs ont examiné combien de patients présentaient une amélioration de la fibrose d'au moins un stade, c'est-à-dire combien de cicatrices de patients étaient réduites à une fibrose de stade 2 ou même de stade 1, sans aggravation de la NASH.

Les résultats sont décevants. Sur les 322 patients ayant reçu la dose la plus élevée de Selonsertib, seuls 9% ont obtenu une amélioration. La dose inférieure s'est un peu améliorée, avec 12% des 321 patients obtenant une amélioration ≥ 1 stade de la fibrose. Mais les deux doses ont été surperformées par le placebo, qui a diminué la fibrose chez 13% des 159 patients.

Comment celà impacte-il la stratégie de Gilead?

«Nous espérions des résultats différents du programme STELLAR, mais nous restons concentrés et engagés dans le développement de traitements très efficaces pour les patients atteints de fibrose avancée due à la NASH. Nous explorons activement les données STELLAR et travaillons avec des collaborateurs externes tels que PathAI et insitro pour approfondir notre compréhension de cette maladie complexe et faire progresser nos programmes de développement », a déclaré le directeur scientifique et directeur de Gilead, John McHutchison, MD.

McHutschison a également fait part de son espoir dans les autres programmes NASH de Gilead: «Nous pensons qu’une thérapie efficace contre la NASH nécessitera en définitive une approche combinée ciblant des voies distinctes impliquées dans la pathogenèse de cette maladie. À cet égard, nous attendons avec intérêt les données de l’essai ATLAS de phase 2 portant sur le Selonsertib, le Cilofexor et le Firsocostat chez des patients présentant une fibrose avancée due à la NASH, qui seront disponibles plus tard cette année », a-t-il déclaré.

Gilead a acheté les droits du cilofexor et du firsocostat respectivement auprès de Phenex Pharmaceuticals et de Nimbus Therapeutics. Au début d’avril 2019, Gilead a annoncé que la combinaison des deux avait entraîné une amélioration de la stéatose hépatique, de la raideur hépatique, de la biochimie hépatique et des marqueurs de la fibrose sérique dans le cadre d'une petite étude portant sur 20 patients.