Google crée un microscope, basé sur l'AI, pour la détection du cancer.


Une équipe de Google Brain - la division de recherche en intelligence artificielle de l'entreprise - a présenté aujourd'hui une étude sur la détection du cancer, utilisant l’apprentissage automatique et un microscope modifié doté d’une projection d'image à travers les oculaires.

Le diagnostic du cancer est classiquement réalisé avec des microscopes droit à champ clair, il en est de même ici. Les nouvelles techniques d’apprentissage (Deep learning) exigent toutefois une représentation numérique du tissu microscopique. Il faut apprendre aux réseaux neuronaux à différencier entre des cellules saines et des cellules cancéreuses. cela nécessite des quantités considérables d'images de cellules qui ont été manuellement catégorisés par des experts.
Une fois ce long et coûteux apprentissage fait, la catégorisation elle-même est relativement rapide, moins d'une seconde et peu coûteuse.



Le microscope à réalité augmentée de Google associe donc la microscopie classique, la réalité augmentée et l'apprentissage automatique. Jeff Dean, directeur de l'IA, a déclaré qu'il intégrait l’expertise des systèmes d’apprentissage automatique automatisés avec l'expertise humaine. "
La plate-forme consiste en un microscope optique modifié qui permet l'analyse d'images en temps réel et la présentation des résultats des algorithmes d'apprentissage automatique directement dans le champ de vision.


Google note que l’intelligence artificielle «transmet directement à l’utilisateur» son diagnostic au moyen d'une caméra qui superpose son interprétation de façon graphique sur l'image provenant du microscope. Ce diagnostic est effectué à l’aide d’algorithmes qui mettent en évidence les tumeurs éventuelles dans un contour vert sur lequel le microscopiste peut se concentrer et éventuellement confirmer le diagnostic automatique:
La projection est superposée visuellement à l'image d'origine du spécimen afin d'aider le spectateur à localiser ou à quantifier les caractéristiques d'intérêt. Il est important de noter que le calcul et les commentaires visuels sont mis à jour rapidement - notre implémentation actuelle tourne à environ 10 images par seconde. Ainsi, la sortie du modèle est mise à jour de manière transparente lorsque l'utilisateur balaye le tissu en déplaçant la diapositive et/ou en modifiant le grossissement.

Les chercheurs ont été en mesure d'améliorer des microscopes optiques commerciaux avec des composants peu coûteux et facilement disponibles, sans pour autant induire de perte de fonctionnalités.
À l’heure actuelle, le microscope à réalité augmentée a seulement appris à détecter le cancer du sein et celui de la prostate, mais il est capable d’exécuter de nombreux types d’algorithmes d’apprentissage automatique visant à résoudre bien d'autres problèmes. Des commentaires peuvent être insérés sous forme de textes, mais aussi des flèches, des contours, des cartes thermiques ou des animations.
Google estime que dans les pays en développement, le microscope à réalité augmentée aurait un impact important sur la santé mondiale, en particulier pour le diagnostic des maladies infectieuses, notamment la tuberculose et le paludisme". Il peut être étendu à d'autres secteurs, tels que la santé, la recherche en sciences de la vie et la sciences des matériaux.