Comment les micrographies peuvent-elles être assemblées?

Il est possible de combiner numériquement plusieurs micrographies qui se chevauchent en une seule image plus grande. Cette procédure s'appelle l'assemblage et il est possible d'utiliser un logiciel spécifique pour y parvenir. Lors de l'assemblage d'images, il est essentiel que les images individuelles soient prises avec un chevauchement suffisant.
Si le chevauchement n'est pas suffisant, le programme peut avoir des problèmes pour déterminer automatiquement la position des images individuelles. Afin de joindre les différentes images sans que l'on puisse détecter de coupure, les logiciel de panorama effectuent également une correction de couleur et d'exposition des différentes images.

Certains logiciels permettent également l'assemblage manuel d'images. dans ce cas, l'utilisateur doit indiquer au programme quelles parties des différentes images se chevauchent. L'utilisateur doit définir des points de contrôle dans les différentes images, qui correspondent les unes aux autres. Cela peut prendre beaucoup de temps. Certains programmes vont d'abord essayer de déterminer automatiquement le chevauchement, puis permettre à l'utilisateur de corriger les erreurs d'alignement.

Tous les programmes de panorama ne conviennent pas à l'assemblage de micrographies, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, le logiciel doit pouvoir assembler des panoramas bidimensionnels. En effet de nombreux programmes supposent que les images sont prises dans une seule dimension (par exemple en balayant horizontalement une scène).
Deuxièmement, le logiciel doit pouvoir assembler des images plates. Un panorama conventionnel d'un paysage est pris en faisant pivoter une caméra autour d'un point fixe. Les micrographies, en revanche, sont des images plates dans lesquelles ont été réalisées les déplacements horizontaux de la diapositive. Une micrographie n'est pas très différente d'un scanner à plat.
Malheureusement, certains logiciels de panorama ne conviennent pas pour des images plates et tenteront donc d'aplatir une image déjà plate et celà introduira ainsi une distorsion dans l'image finale.

Différents logiciels ont tous chacun leurs avantages et leurs inconvénients et certains sont capables de produire de meilleurs résultats que d'autres. Vous pouvez essayer Image Composite Editor(ICE) qui est développé par Microsoft Research et aussi Hugin (https://hugin.sourceforge.net). ICE est beaucoup plus facile à utiliser que Hugin, mais Hugin permet de régler avec précision des panoramas individuels. Il y a aussi Montage (http://montage.ipac.caltech.edu/)