Non. Certains types de tumeurs sont ne sont pas cancéreuses, on les qualifie de bégnines. Les tumeurs non cancéreuses sont formées de cellules qui se cantonnent à un seul organe et qui ne se propagent pas. Mais ces tumeurs peuvent quand même devenir assez grosses. Habituellement les tumeurs non cancéreuses ne réapparaissent pas une fois qu’on les a enlevées.

D’autres types de tumeurs sont cancéreuses (malins). Les tumeurs cancéreuses peuvent envahir les tissus voisins ou se propager à d’autres parties du corps. Cela se produit quand les cellules cancéreuses entrent dans le sang ou le système lymphatique.

Le cancer risque de réapparaître, même après que la tumeur cancéreuse ait été enlevée, parce que des cellules cancéreuses pourraient s’être déjà propagées de la tumeur primaire à d’autres parties du corps.

Il est important d'identifier le cancer le plus vite possible, alors qu’il est habituellement plus petit et plus facile à traiter et qu’il risque moins de s’être propagé.

Cependant toute personne ayant dépassé la cinquantaine possède un certain nombre d'anomalies tissulaires dans son corps, sans que cela ne nécessite une intervention qui pourrait faire courir un risque plus élevé que celui que peut poser des micro-tumeurs inactives.

Des analyses simples et peu coûteuses permettent d'évaluer ce risque, par exemple un médecin peut prescrire un test de l'antigène carcino-embryonnaire pour certains cancers, voire plusieurs tests pour réduire l'incertitude dû au fait que ces tests sont peu spécifiques.