Des scientifiques identifient une variation génétique du récepteur d'IL6 qui est liée à la sévérité de la SLA

- Posted in Français by

Qu'est-ce que l'interleukine 6?

L'interleukine 6 (IL6) est une cytokine pléiotrope puissante qui régule la croissance et la différenciation cellulaires et joue un rôle important dans la réponse immunitaire. La production dérégulée d'IL6 est impliquée dans la pathogenèse de nombreuses maladies, telles que le myélome multiple, les maladies auto-immunes et le cancer de la prostate. Outre d'autres fonctions, l'interleukine 6 (IL-6) est impliquée dans le développement de réactions immunologiques et inflammatoires. Les maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde sont associées à des taux d'IL-6 anormalement élevés.

enter image description here

Comment agit-elle?

L'IL-6 avait été précédemment classée en tant que cytokine proinflammatoire, mais les effets anti-inflammatoires (bénéfiques) des myokines en général de l'interleukine 6 d'origine musculaire, sont maintenant reconnus. On a donc une cytokine qui peut avoir deux modes, l'un bénéfique, l'autre délétère, comment cela est-il possible?

L'explication pourrait être que les voies de signalisation en amont et en aval de l'IL-6 diffèrent nettement entre les myocytes et les macrophages. Il semble que contrairement à la signalisation de l'IL-6 dans les macrophages, qui dépend de l'activation de la voie de signalisation NFκB, l'expression intramusculaire de l'IL-6 est régulée par un réseau de cascades de signalisation, comprenant les voies Ca2+/NFAT et glycogène/p38 MAPK.

L'IL6 possède 2 paradigmes de signalisation: la signalisation classique IL6 et la transsignalisation IL6. Bien que la signalisation classique de l'IL6 se produise par le biais de récepteurs à l'IL6 liés à la membrane, la retransformation de l'IL6 est induite par une augmentation systémique et localisée du récepteur extracellulaire de l'IL6 soluble (sIL6R) générée par un clivage protéolytique, appelé «délestage,» du récepteur à partir de la surface des cellules. Ces récepteurs solubles peuvent être activés par l'IL6 et activer des cascades de signalisation. Ainsi, la trans-signalisation de l'IL6 permet d'activer les voies de signalisation de l'IL6 dans les cellules qui n'expriment pas le récepteur d'IL6.

Il y a-t-il différents réactions à l'IL6 chez les humains?

Chez l’humain, il existe au moins deux allèles pour le récepteur d'IL6 (Asp358Ala, A / C; rs2228145), l’allèle A (Asp358) étant l’allèle principal et l’allèle C (Ala358), l’allèle variant. L'expression du récepteur d'IL6 (IL6R) est favorisée par l'allèle C. Chez les personnes ayant hérités de l'allèle IL6R, l' expression accrue du récepteur améliore à la fois la transsignalisation d'IL6 localisée et systémique en présence d'IL6. Cet allèle est associé avec certaines maladies comme l'asthme.

Pourquoi IL6 aurait-elle un intérêt dans le traitement de la SLA?

Peut-être parce qu’il a été rapporté qu’un malade de la SLA avait connu une rémission en 2014 en consommant de la lunasine, un peptide de soja, des chercheurs se sont demandés si la transsignalisation de l’IL6 pourrait jouer un rôle potentiel dans la SLA.

Comment ont procédés les scientifiques?

Les niveaux d’IL6 et de sIL6R ont été mesurés dans des échantillons dans une cohorte de patients atteints de SLA et comparés à des patients en bonne santé. Leurs résultats suggèrent que l'allèle IL6R C influence la signalisation de l'IL6 dans le système nerveux central des patients atteints de SLA. Dans une deuxième cohorte de sujets atteints de SLA avec des données cliniques plus définies, la présence de l'allèle IL6R C était associée à une progression plus rapide de la maladie. Ces résultats suggèrent que l'identification des patients possédant l'allèle IL6R C pourrait fournir des informations utiles pour prédire la progression de la maladie et identifier ceux qui pourraient bénéficier le plus des traitements bloquant l'IL6R.

Que c'était-il passé en 2014

Les spécialistes du domaine de la SLA se rappelleront qu’en 2014, Mike McDuff qui est atteint de la SLA, avait constaté des améliorations spectaculaires de son élocution, de sa déglutition et de la force de ses membres lors d'un régime contenant de la lunasine.

Le dr Bedlack de la clinique SLA Duke, avait alors confirmé que les symptomes de Mike McDuff avait effectivement connu une amélioration spectaculaire. Un essai clinique a alors été réalisé pour évaluer l'intérêt de la lunasine dans le cas de la SLA. Cinquante personnes atteintes de SLA ont été mises sous le régime contenant exactement la lunasine que Mike McDuff avait suivi et ont été suivies pendant un an. L’essai clinique s'est terminé en septembre 2017. Malheureusement, rien n'indique que la lunasine ait ralenti, arrêté ou inversé la SLA chez les participants à l’essai clinique. Les effets indésirables gastro-intestinaux étaient plus fréquents que prévu chez les participants à l'essai, y compris des cas de constipation suffisamment graves pour justifier une hospitalisation.

Publicité


Ce livre retrace les principales réalisations de la recherche sur la SLA au cours des 30 dernières années. Il présente les médicaments en cours d’essai clinique ainsi que les recherches en cours sur les futurs traitements susceptibles d’ici quelques années, d’arrêter la maladie et de fournir un traitement complet en une décennie ou deux.

Please, to help us continue to provide valuable information: