Neutrophils are the immune system's first line of defense against infection and are generally thought to kill invading pathogens using two strategies: engulfing microbes and secreting antimicrobials. In 2004, a new function was identified: the formation of NET NETs are very fine filaments visible in scanning electron microscopy. The fibers are decorated with globular particles and grouped together to form more complex structures.

enter image description here Source: Max Planck institute for infection biology

NETs allow a high local concentration of antimicrobial components and bind, disarm and kill not only bacteria but also pathogenic fungi. In addition to their antimicrobial properties, NETs can serve as a physical barrier that prevents the further spread of pathogens.

NETs have been shown to form in blood vessels, particularly in the pulmonary capillaries and hepatic sinusoids. Intravascular NET formation is tightly controlled and regulated by platelets, which detect severe infection and then bind to neutrophils and activate them to form NET. Platelet-induced NET formation occurs within minutes and NET can then intercept circulating bacteria as they pass through the vessels.

NETs could however have a deleterious effect on the host, since the extracellular exposure of histone complexes could play a role during the development of many diseases.

The authors of a study published in Nature Immunology, have identified an intrinsic cellular program which modifies the proteome of neutrophils and causes the progressive loss of the granule content and the reduction of the formation capacity of NET.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31932813

It has long been recognized that multiple inflammatory processes in humans exhibit circadian periodicity, and experimental models have supported that not only the onset of inflammation, but also the severity of inflammatory events manifest diurnal oscillations. These events are often caused by activation of neutrophils and thrombosis, which in turn can be exacerbated in the presence of neutrophils or NET. Thus, the authors' results, which are obtained in the context of acute pulmonary inflammation, may extend to other inflammatory and thrombotic conditions.

Proteome changes are driven by CXCR2 and Bmal1. The diurnal changes in neutrophil transcription and migration are controlled by an intrinsic cellular mechanism, in which the expression of the chemokine Cxcl2 is regulated by the molecular clock protein Bmal1 and leads to the autonomic diurnal activation of neutrophil cells by signaling via CXCR2.

The intrinsic cellular program which modifies the proteome of neutrophils in the bloodstream, also causes the gradual loss of the granule content and the reduction of the NET formation capacity.

Changes in the proteome, granule content, and NET formation thus indicate a possible strategy for "disarming" neutrophils.

Les neutrophiles sont la première ligne de défense du système immunitaire contre l'infection et on pense généralement qu'ils tuent les agents pathogènes envahisseurs grâce à deux stratégies: l'engloutissement des microbes et la sécrétion d'antimicrobiens. En 2004, une nouvelle fonction a été identifiée: la formation de NET Les NET sont des filaments très fins visibles en microscopie électronique à balayage. Les fibres sont décorées de particules globulaires et regroupées pour former des structures plus complexes.

enter image description here Source: Max Planck institute for infection biology

Les NET permettent une concentration locale élevée de composants antimicrobiens et lient, désarment et tuent non seulement les bactéries mais aussi les champignons pathogènes. En plus de leurs propriétés antimicrobiennes, les NET peuvent servir de barrière physique qui empêche la propagation ultérieure des agents pathogènes.

Il a été démontré que les NET se forment dans les vaisseaux sanguins, en particulier dans les capillaires pulmonaires et les sinusoïdes hépatiques. La formation intra-vasculaire de NET est étroitement contrôlée et est régulée par les plaquettes, qui détectent une infection sévère puis se lient aux neutrophiles et les activent pour former des NET. La formation de NET induite par les plaquettes, se produit en quelques minutes et le NET peut alors intercepter les bactéries en circulation lorsqu'elles traversent les vaisseaux.

Les NET pourraient cependant avoir un effet délétère sur l'hôte, car l'exposition extracellulaire des complexes d'histones pourrait jouer un rôle lors du développement de nombreuses maladies.

Les auteurs d'une étude publiée dans Nature Immunology, ont identifié un programme intrinsèque cellulaire qui modifie le protéome des neutrophiles et provoque la perte progressive de la teneur en granules et la réduction de la capacité de formation de NET.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31932813

Il est reconnu depuis longtemps que de multiples processus inflammatoires chez l'homme présentent une périodicité circadienne, et des modèles expérimentaux ont corroboré que non seulement le début de l'inflammation, mais aussi la gravité des événements inflammatoires manifestent des oscillations diurnes. Ces événements sont souvent causés par l'activation des neutrophiles et par la thrombose, qui à son tour peut être exacerbée en présence de neutrophiles ou de NET. Ainsi, les résultats des auteurs, qui sont obtenus dans le contexte d'une inflammation pulmonaire aiguë, peuvent s'étendre à d'autres conditions inflammatoires et thrombotiques.

Les changements de protéome sont entraînés par CXCR2 et Bmal1. Les changements diurnes dans la transcription et la migration des neutrophiles sont contrôlés par un mécanisme intrinsèque cellulaire, dans lequel l'expression de la chimiokine Cxcl2 est régulée par la protéine d'horloge moléculaire Bmal1 et conduit à l'activation diurne autonome des cellules des neutrophiles par signalisation via CXCR2.

Le programme cellulaire intrinsèque qui modifie le protéome des neutrophiles dans la circulation sanguine, entraîne également la perte progressive de la teneur en granulés et la réduction de la capacité de formation NET.

Les changements dans le protéome, le contenu des granules et la formation de NET indiquent donc une stratégie possible pour "désarmer" les neutrophiles.

Please, to help us continue to provide valuable information: